Explosion en Pologne : selon Biden, il est "improbable" que le missile ait été lancé depuis la Russie

Joe Biden, le 16 novembre 2022 à Bali, en Indonésie - SAUL LOEB / AFP
Joe Biden, le 16 novembre 2022 à Bali, en Indonésie - SAUL LOEB / AFP

"Je vais m'assurer que nous puissions déterminer ce qu'il s'est passé exactement", a affirmé le président américain après une réunion d'urgence avec les autres membres du G7 ce mercredi.

Le président américain Joe Biden a jugé mercredi "improbable" que le missile qui a frappé la Pologne ait été lancé depuis la Russie, assurant que Washington et ses alliés comptaient déterminer "exactement" ce qu'il s'était passé avant de décider d'une réaction.

"Il est improbable (...) qu'il était tiré depuis la Russie", a déclaré Joe Biden à des journalistes après une réunion d'urgence avec les autres dirigeants du G7.

Soutien occidental à Varsovie

Le chef de l'Otan Jens Stoltenberg doit tenir dès mercredi une "réunion d'urgence" avec les ambassadeurs de l'Alliance, selon une porte-parole.

La Pologne, qui partage une frontière avec l'Ukraine, envahie le 24 février par la Russie, est membre de l'Otan et quelque 10.000 militaires américains se trouvent dans le pays.

La Maison Blanche a fait savoir que Joe Biden avait échangé au téléphone avec Jens Stoltenberg et avec son homologue polonais. Et son secrétaire d'Etat Antony Blinken a discuté avec ses homologues polonais Zbigniew Rau et ukrainien Dmytro Kouleba.

"Nous nous sommes engagés à rester étroitement coordonnés dans les jours à venir alors que l'enquête avance et que nous déterminons les prochaines étapes opportunes", a dit Antony Blinken depuis Bali.

Paris, Londres et Berlin entre autres ont assuré Varsovie de leur soutien, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a exprimé ses "condoléances pour la mort de citoyens polonais victimes de la terreur des missiles russes".

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Ce que l'on sait du missile "de fabrication russe" qui a frappé la Pologne