Explosion du nombre de bénéficiaires du RSA : "Beaucoup d’emplois précaires et peu qualifiés ont été détruits" avec le Covid-19, explique la Fnars

franceinfo
·1 min de lecture

"Beaucoup d’emplois précaires et peu qualifiés ont été détruits en 2020. Tout cela alimente l’augmentation de la pauvreté en France", a indiqué mercredi 23 décembre sur franceinfo Florent Guéguen, directeur de la Fédération des acteurs de la solidarité (Fnars), pour expliquer l’explosion du nombre de bénéficiaires du RSA. Fin octobre, 2 070 000 Français ont touché le Revenu de solidarité active (RSA), d’un montant de 565 euros, versé par les départements. Cela représente une hausse de 8,5% sur un an, du jamais vu depuis la création de l’allocation. Le tableau de bord du ministère des Solidarités et de la Santé montre que le nombre de bénéficiaires a grimpé dès le mois de mars, avec le confinement, et que la hausse a été continue jusqu’à fin août en raison de la forte détérioration du marché du travail liée à l'épidémie de Covid-19.

franceinfo : Partagez-vous le constat du ministère et de son tableau de bord ?

Florent Guéguen : Ce sont les remontées des associations de lutte contre l’exclusion qui accompagnent ceux qui basculent vers le RSA. 8,5% d’augmentation, c’est en plus une moyenne. Je pense au département de la Seine-Saint-Denis où le taux peut monter à 15%. Beaucoup d’emplois précaires et peu qualifiés ont été détruits en 2020. Tout cela alimente (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi