Explosion d'une voiture : l’attentat contre le Dakar est un attentat contre la France

·1 min de lecture
© FRANCK FIFE / AFP

Le parquet national antiterroriste a annoncé avoir ouvert mardi une enquête préliminaire pour "tentative d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste" , après "l'explosion qui a touché le véhicule occupé par un équipage de cinq Français", sur le Dakar 2022 en Arabie Saoudite. Mercredi matin, l'éditorialiste Vincent Hervouët livre son analyse sur cet évènement qui a eu lieu le 30 décembre dernier à Djeddah et estime qu'il s'agit d'un acte directement dirigé contre la France.

Le Dakar pollue, pue le vieux monde égoïste et tue

En général, en début d’année, le Dakar est victime de toutes sortes d’attaques mais dans la presse parisienne… C’est un "marronnier" à dénoncer les ringards qui foncent vers l’enfer écologique pied au plancher, en montant le son de l’autoradio où chante pour toujours Daniel Balavoine. Et si on reste indifférent au bilan carbone, parce qu’il est insignifiant à côté des grandes manifestations sportives qui déplacent des foules, on est prié de savoir que le rallye a causé la mort de 70 personnes, dont 25 pilotes. Le Dakar, cela pollue , cela pue le vieux monde égoïste et en plus cela tue. Entendez le grand sanglot de l’homme blanc qui s’accuse de souiller encore et toujours l’Eden primitif.

>> Retrouvez l'édito international tous les matins à 7h17 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Ce qui est vrai, c’est que le rallye a dû renoncer à rallier Dakar en traversant le Sahel, à cause des groupes djihadistes. Après avoir erré au Ca...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles