Explosion d'un immeuble à Paris : "C'est comme si on voyait une scène de guerre"

Grégoire Lecalot
Touristes et habitants de la rue de Trévise, à Paris, témoignent des dégâts après l'explosion d'une boulangerie.

Tout près du point de commandement mobile des pompiers de Paris, Laszlö ne sait plus trop où aller. Tout juste sorti de l'hôpital, la tête entourée d'un bandage, l'œil poché, ses vêtements déchirés et tachés de sang, il prenait son petit déjeuner dans un hôtel en face de la boulangerie qui a explosé, samedi 12 janvier, rue de Trévise, dans le 9e arrondissement parisien. "D'un seul coup, il y a un bruit assourdissant, raconte ce retraité du corps diplomatique. Ensuite, il y a eu les éclats de verre. Je saignais, c'est pour ça que j'ai été amené à l'hôpital. Mais j'ai vu des blessés beaucoup plus graves à l'hôtel. Il y avait notamment une jeune fille avec une blessure ouverte à la jambe. C'est terrible."

Sur son téléphone, François, lui, montre une vidéo .On y voit l'immeuble en flammes juste après l'explosion. Son atelier de haute couture se trouve juste à côté. "C'est comme si on voyait une scène de guerre. Là, c'est mon atelier, soupire-t-il en montrant les gravats calcinés. Il n'y a plus rien, tout est parti."

Je sortais de la salle du petit déjeuner et j'ai entendu une grosse explosion. Beaucoup de gravats sont tombés sur moi, des vitres aussi. J'ai juste eu le temps de me baisser, de me (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi