Explosion à Nasvhille : reptiliens, lézards humains… le suspect perturbé par les théories du complot

·2 min de lecture

Les autorités continuent à enquêter sur l’homme qui a fait exploser un camping-car le 25 décembre à Nashville, aux Etats-Unis.

Après la 5G, les reptiliens et les lézards ? L’enquête se poursuit sur Anthony Quinn Warner, l’homme de 63 ans soupçonné d’avoir fait exploser son camping-car dans un quartier historique de Nashville, le 25 décembre au matin. Alors que le FBI étudie la piste possible d’un acte anti-5G –c’est en effet devant l’entreprise AT&T, fournisseur de services téléphoniques aux Etats-Unis, que la déflagration a eu lieu– les autorités se penchent également sur ses possibles croyances en diverses théories du complot.

Cet Américain, mort dans l'explosion, avait écrit, d’après WKRN, des notes dans lesquelles il abordait la possibilité que des humains soient en fait des lézards ou des reptiliens. D’après cette théorie très populaire chez les complotistes, certaines créatures prendraient forme humaine afin de dominer le monde. Ce solitaire semblait également avoir passé beaucoup de temps à chercher une forme de vie extraterrestre. Quant à la 5G, elle engendre elle aussi de nombreuses théories. Les plus récentes affirment qu’elle propagerait le Covid-19, qu’elle changerait notre ADN, ou bien encore que le vaccin contre le virus viserait à insérer une puce dans notre organisme. Ses détracteurs dénoncent également une surveillance de masse généralisée. Cependant, le lien ne peut pas encore être fait entre ses croyances et son acte qui a fait trois blessés.

Il s'est débarrassé de ses biens

L’explosion de son véhicule semblait avoir été parfaitement planifiée. Juste avant la déflagration, l'auteur a diffusé un enregistrement au ton glaçant, par haut-parleur, appelant les personnes alentour à évacuer la zone, le tout coupé d’une chanson de Petula Clarke, «Downtown». Le mois précédant l’explosion, Anthony Quinn Warner a par ailleurs fait don(...)


Lire la suite sur Paris Match