Explosion à Nashville : le FBI cherche à savoir si l’auteur était obsédé par la 5G

·2 min de lecture

L’homme qui a fait exploser son véhicule à Nashville vendredi matin est mort dans la déflagration. Quelques éléments permettent de dessiner son profil et le FBI cherche à vérifier si on acte aurait pu être provoqué par une paranoïa anti-5G.

Vendredi, Nashville s’est réveillé au son d’une violente explosion. Au matin de Noël, un camping-car a explosé dans une rue de la ville du Tennessee, dévastant son quartier historique. Malgré la violence de l’explosion, seules trois personnes ont été blessées. L’auteur, lui, a été identifié plus tard comme étant un certain Anthony Quinn Warner, âgé de 63 ans, mort dans la déflagration.

Le «Tennessean» rapporte que, récemment, cet homme décrit comme un solitaire s’était totalement fermé de ses voisins en installant des barrières autour de son domicile. «On ne le voyait jamais sortir. Je ne l’ai jamais vu partir nulle part. Autant que nous sachions, c’était un geek qui travaillait de chez lui», a confié un voisin au quotidien américain. Un ancien collègue, qui travaillait avec lui comme expert informatique, a raconté que l’homme avait récemment décidé de quitter son emploi, annonçant la nouvelle à ses supérieurs par e-mail, sans en donner la raison. Il aurait par ailleurs récemment fait don de sa maison, ainsi que d’une autre demeure, à une jeune femme de 29 ans vivant à Los Angeles. Cette dernière a expliqué au «Daily Mail» n’avoir jamais demandé à recevoir ces biens et n’a pu en dire plus, en raison de l’enquête du FBI. D'après le «New York Times», il aurait confié avoir un cancer à son ex-petite amie, à qui il a fait don de sa voiture.

Le camping-car qui a explosé, filmé par des caméras de surveillance.
Le camping-car qui a explosé, filmé par des caméras de surveillance.

Le camping-car qui a explosé, filmé par des caméras de surveillance. © METROPOLITAN NASHVILLE POLICE(...)
Lire la suite sur Paris Match