Exploration spatiale : Vénus, Neptune et Io dans le collimateur de la Nasa

Rémy Decourt, Journaliste

Après les missions en cours de développement Lucy, Psyche, Dragonfly et la mission de défense planétaire Dart, en coopération avec l'ESA, l’Agence spatiale européenne, la Nasa a débuté un processus de sélection pour une, voire deux nouvelles missions planétaires afin de mieux comprendre Vénus, Io ou Neptune. Dans le cadre de son programme Discovery, la Nasa a mis en compétition quatre projets qui recevront chacun un financement de 3 millions de dollars pour faire mûrir leur concept — instruments et intérêts scientifiques — et démontrer la faisabilité technique à le réaliser dans le budget imparti (500 millions de dollars). Cette phase se terminera par un rapport d'étude conceptuelle sur lequel la Nasa s’appuiera pour faire son choix attendu dans le courant de l’année prochaine.

Ces quatre projets ont la particularité d’avoir été recalés lors de précédentes sélections. La Nasa a porté son choix sur deux missions à destination de Vénus : Davinci+ (pour Deep Atmosphere Venus Investigation of Noble gases, Chemistry, and Imaging Plus) et Veritas (pour Venus Emissivity, Radio Science, InSAR, Topography, and Spectroscopy). Les deux autres missions qui ont suscité l’intérêt de la Nasa sont deux sondes à destination des satellites Io (Io Volcano Observer) de Jupiter et Triton de Neptune (Trident).

Neptune, vue depuis Triton. © Nasa

La question de la vie abordée lors de ces missions

Davinci+ est une mission entièrement dédiée à l’étude de la composition chimique de l’atmosphère de Vénus, sur toute sa hauteur. Elle a pour but de comprendre comment cette atmosphère s'est formée et a évolué dans le temps de façon à déterminer si Vénus a déjà eu un océan. Pour cela, Davinci+ larguera une sonde qui réalisera toute une série de mesures tout au long de la traversée de l’atmosphère.

Quant à Veritas, autre mission à destination de Vénus, elle a pour objectif de réaliser des cartes topographiques complètes de la surface de la planète à haute résolution ainsi que des cartes montrant les...

> Lire la suite sur Futura