Comment expliquer l’inflation galopante dans la zone euro ?

L’invasion de l’Ukraine par la Russie accentue les difficultés sur les marchés de l’énergie et des denrées alimentaires. Les prix étaient déjà sur une trajectoire ascendante en raison de la forte demande, des pénuries de main-d'œuvre et des perturbations sur les chaînes d'approvisionnement après les confinements liés au covid-19.

La zone euro n'est pas épargnée, l'inflation a atteint en juin un nouveau sommet à 8,6 %.

Cette flambée des prix a contraint les banques centrales à resserrer leur politique monétaire afin de tenter d'enrayer cette progression continue.

La Banque centrale européenne (BCE) a procédé en juillet à sa première augmentation des taux d'intérêt en 11 ans. L’institution financière a d’ailleurs indiqué que d'autres décisions similaires étaient prévues dans les mois à venir.

Face à l’incertitude provoquée par l’évolution de la guerre en Ukraine, la BCE revoit à la hausse ses prévisions d’inflation. Elle devrait atteindre cette année 6,8% et 3,5% en 2023.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles