Comment expliquer les incendies monstres en Australie?

1 / 2

Comment expliquer les incendies monstres en Australie?

"Selon les pompiers, les incendies australiens n’ont rien à voir avec le réchauffement climatique... Mais sont dus aux nouvelles règles environnementales qui rendent l’entretien du bush impossible pour augmenter la biodiversité. Les verts nous intoxiquent!" Voilà la diatribe publiée samedi par Laurent Alexandre sur Twitter. Pour l'écrivain et essayiste politique connu pour les prises de positions polémiques, les terribles incendies qui ravagent depuis maintenant quatre mois l'Australie seraient dus à un manque d'entretien des espaces naturels, lui-même lié à la volonté des écologistes du pays de ne pas perturber la faune et la flore.

Mais la réalité est bien plus complexe. À noter, tout d'abord, que dans son tweet, Laurent Alexandre ne partage pas un communiqué officiel des pompiers australiens, mais un article écrit par l'éditorialiste climatosceptique Alan Jones, relayé sur le site d'un groupe de pompiers volontaires du pays.

Chaleur et sécheresse, facteurs aggravants

Si les feux de forêts et de bush sont monnaie courante au printemps et en été en Australie, leur actuelle intensité et leur durée - ils ont débuté en septembre dernier - sont pourtant sans précédent, selon les soldats du feu du pays et les scientifiques étudiant le changement climatique. S'il n'est pas rare de voir démarrer des incendies à cette période de l'année, les fortes températures liées au changement climatique les aggravent.

"C'est très...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi