On vous explique ce qu'est la "Ligue du LOL", ce groupe de journalistes accusés de cyberharcèlement

franceinfo
"Libération" a publié un article sur ce groupe Facebook privé, regroupant une trentaine de journalistes parisiens, aujourd'hui pointés du doigt pour avoir pris pour cible de nombreuses personnes sur les réseaux sociaux.

Ils ne font plus rire personne. Ils étaient tous influents sur les réseaux sociaux et certains auraient profité de cette notoriété pour harceler des femmes. Libérationa publié un article, vendredi 8 février, ayant pour sujet la "Ligue du LOL," un groupe de journalistes accusés d'avoir moqué et insulté de nombreuses personnes sur les réseaux sociaux entre la fin des années 2000 et le début des années 2010. Cet article a été écrit après que plusieurs femmes ont raconté sur les réseaux sociaux avoir été victimes de "raids" de ces journalistes sur Twitter. De nombreuses autres femmes ont depuis témoigné.

Qu'est-ce que cette Ligue du LOL ?

La "Ligue du LOL" est le nom d'un groupe Facebook privé, créé par le journaliste Vincent Glad – qui écrit notamment pour Libération – à la fin des années 2000, explique le journal. Il a regroupé une trentaine de personnes, surtout des hommes, journalistes, blogueurs, ou issus du monde de la publicité ou de la communication. Tous étaient à l'époque identifiés comme des "influenceurs" sur Twitter – des "caïds", estimeaujourd'hui Vincent Glad –, à un moment où le réseau social n'avait pas la popularité qu'il connaît à présent.

"Au début des années 2010, j'ai été invité dans un groupe privé comme il y en avait beaucoup à l'époque, dans lequel plein de twittos tenaient un véritable observatoire des trucs drôles de Twitter", raconte sur sa page Facebook Henry Michel, l'un de ses membres. D'après le podcaster, qui a aussi (...)

Lire la suite sur Franceinfo