On vous explique pourquoi les auto-écoles protestent contre la réforme du permis de conduire

franceinfo
Plusieurs syndicats d'auto-écoles reprochent à l'exécutif de vouloir baisser le prix du permis de conduire en favorisant les plateformes sur internet.

Rassemblements aux portes de Paris, opérations escargots sur les autoroutes franciliennes, perturbations à Bordeaux, Nice et Marseille... Les auto-écoles se manifestent, lundi 11 février, contre un rapport parlementaire qu'ils accusent de favoriser l'apprentissage de la conduite via des plateformes sur internet. D'après eux, le texte – qui n'a pas encore été rendu public – impliquerait une "ubérisation de leur profession". Franceinfo fait le point sur ce bras de fer autour de la réforme du permis de conduire.

>> Suivez en direct les perturbations dues à la mobilisation des auto-écoles

Que contient ce rapport ?

Ce rapport a été rédigé par la députée LREM du Gard Françoise Dumas et a été remis au Premier ministre, vendredi dernier. Il n'a pour l'instant pas été rendu public, mais les trois organisations de la profession – CNPA, Unidec, Unic – font déjà front uni. "On ne sait pas ce qu’il y a dedans. Madame Dumas a bien voulu nous lire une partie. On peut imaginer que ce qu’elle ne nous a pas dit est peut-être le pire pour nous parce que je ne l’ai pas sentie très à l’aise", explique Philippe Colombani, président fondateur du syndicat l'Unic.

En novembre, Emmanuel Macron avait promis une baisse "drastique" du coût du permis de conduire, qui tourne autour de 1 800 euros en moyenne selon une étude de l'UFC-Que Choisir en 2016. Pour cela, les (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi