ON VOUS EXPLIQUE - Euro : des fan-zones, oui, mais avec une jauge limitée et un protocole strict