Expérimentation : l’Ontario joue le revenu universel au tirage au sort

Libération.fr

Dans trois municipalités de la province canadienne, qui a souffert de désindustrialisation, 4 000 habitants désignés au hasard toucheront plus de 11 000 euros par an.

Benoît Hamon en rêvait en grand, l’Ontario le fait en petit. Kathleen Wynne, la Première ministre de cette province du centre du Canada qui compte Ottawa et Toronto, a annoncé, lundi, le lancement d’un projet pilote de revenu de base. «Tout le monde devrait profiter de la croissance économique de l’Ontario. Un revenu de base aidera les habitants de notre province à atteindre un meilleur niveau de vie. Il leur permettra d’avoir l’esprit tranquille en sachant qu’ils peuvent assumer leurs besoins de base et qu’ils ont la possibilité de gagner plus en travaillant.» Elle a annoncé préparer en parallèle un projet similaire destiné aux communautés autochtones, particulièrement précaires.

Que prévoit ce projet test ?

L’initiative annoncée lundi est, pour l’instant, limitée à 4 000 personnes, sur une période de trois ans. Un test qui concerne trois municipalités : Hamilton et Lindsay (à partir de juin) et Thunder Bay (à l’automne). Agés entre 18 et 65 ans, les heureux élus seront choisis au tirage au sort. Ils pourront alors se voir verser jusqu’à 16 989 dollars canadiens (11 419 euros) par an par personne et 24 027 dollars canadiens pour un couple. Les personnes handicapées verront cette aide majorée de 6 000 dollars canadiens par an. Tout autre revenu supplémentaire diminuerait cette allocation de base à hauteur de la moitié de ce gain. Ainsi, une personne qui gagnerait 10 000 dollars canadiens par an toucherait un revenu de base diminué de 11 989 dollars canadiens (16 989 - 5 000). L’objectif du gouvernement est double : aider les travailleurs pauvres à sortir de la précarité et améliorer l’état de santé général. Il s’agit aussi de simplifier la gestion des allocations par l’administration. Ainsi ce revenu de base remplacerait deux aides existantes : Ontario au travail et le Programme ontarien de soutien aux (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

ISRAËL : NÉTANYAHOU CHOISIT D’ALLER AU CLASH AVEC L’ALLEMAGNE
Burundi : les étudiants retournent en amphi
Le Venezuela toujours sous tension
Trois jeunes hommes qui avaient participé à un viol en Suède retransmis en direct sur Facebook ont été condamnés
Mossoul: l’EI terrorise les civils où les forces irakiennes progressent

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages