Des exoplanètes bientôt avalées par leur étoile

·2 min de lecture

Le 15 janvier 2022, le célèbre site de l'Encyclopédie des planètes extrasolaires mentionnait que 4.921 exoplanètes étaient connues de l’Humanité. Ce n’est qu’un début même si l’on peut penser que l’on a déjà fait des progrès extraordinaires depuis la découverte des premières exoplanètes en orbite autour d’étoiles sur la fameuse séquence principale, en 1995 (on connaissait déjà le cas de deux exoplanètes autour d’un pulsar, PSR B1257+12, depuis 1992).

On sait que les Suisses Michel Mayor et Didier Queloz ont d’abord révélé l’existence de Jupiter chaudes, des géantes gazeuses plus proches de leurs étoiles hôtes en proportion que Mercure du Soleil. Ce fut une surprise bien que certains théoriciens de la cosmogonie planétaire avaient déjà envisagé des processus de migration tôt dans l’histoire de la formation des exoplanètes. On verra pourquoi, un peu plus loin, il a fallu postuler ces processus.

La découverte de ces astres s’est initialement faite avec la méthode des vitesses radiales (voir à ce sujet l'une des vidéos de la série du CEA ci-dessous) au sol mais les grandes moissons ont été faites essentiellement par des instruments en orbite utilisant la méthode des transits planétaires avec le satellite Kepler et aujourd’hui avec son successeur Tess (Transiting Exoplanet Survey Satellite). On s’intéresse bien sûr surtout à la découverte d’exoterres, des planètes rocheuses de taille et de masse très voisines de celles de la Terre qui seraient en orbite dans la zone d’habitabilité d’une étoile de type solaire ou d’une naine rouge. Rappelons que la question de la définition de la zone d’habitabilité n’est pas simple, pas plus qu’il soit pertinent de chasser des exoterres autour des naines rouges pour des questions d’exobiologie.


En 1995, la détection d’une exoplanète, une planète en orbite autour d’un autre Soleil, ouvre le rêve d’autres mondes à l’Univers tout entier. Combien sommes-nous de planètes habitables, voire habitées dans notre Galaxie : des milliards ou une...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles