Exode urbain : où s’installent vraiment les Parisiens ?

Bordeaux reste une ville convoitée par les Parisiens.  - Credit:PHILIPPE LOPEZ / AFP
Bordeaux reste une ville convoitée par les Parisiens. - Credit:PHILIPPE LOPEZ / AFP

Alors que les vacances touchent à leur fin, un certain nombre de Parisiens sur le retour vont caresser, comme chaque année, l'idée de déménager, quelque part où les logements seraient plus accessibles, les déplacements plus faciles et les rues moins bruyantes.

Enquête d'opinion après enquête d'opinion, les mêmes destinations « préférées » reviennent invariablement, en particulier dans un rituel sondage cadreemploi.fr, réalisé presque chaque année : Bordeaux, Lyon, Nantes, Toulouse, Montpellier, Nice, Aix-Marseille, Rennes, etc. En résumé, la côte atlantique et le pourtour méditerranéen trustent les suffrages.

Savoir où partent réellement les Parisiens est une autre affaire. L'Insee l'a déterminé en dépouillant les données du recensement. Il en ressort que la première destination des Parisiens qui déménagent est… Paris. En 2019, dernière année pour laquelle les chiffres détaillés sont disponibles dans la base des migrations résidentielles, ils ont été 71 300 à changer d'arrondissement, sans compter ceux qui ont déménagé dans le même arrondissement.

À LIRE AUSSIQuitter la ville : petit manuel de survie des citadins à la campagne

Vient ensuite la banlieue, au sens large. Toujours en 2019, 72 300 Parisiens se sont déplacés vers un autre département francilien. Les Hauts-de-Seine sont de très loin le département le plus attractif. Quand un ménage parisien s'en va, une fois sur cinq, c'est pour prendre la direction du 92 (20,9 % des déménagements exactement), suivi [...] Lire la suite