Exobiologie : un aperçu de la vie sur Mars au Canada ?

Le Nunavut, c’est le territoire qui s’étend le plus au nord du Canada. Et quelque part au Nunavut, il est une source que l’on pourrait presque qualifier d’un autre monde. Lost Hammer Spring, c’est la source la plus froide des sources connues à ce jour sur notre Terre. Son eau traverse 600 mètres de pergélisol avant d’arriver à la surface. Sa température ne dépasse jamais les 0 °C. Pourtant, elle ne gèle pas. Parce que Lost Hammer Spring est aussi la source d'eau la plus salée des sources connues sur notre Planète. Une salinité de l’ordre de 24 %. Loin des 3,5 % de la mer Méditerranée, mais aussi des 34 % de la mer Morte.

Et si les scientifiques évoquent une source d’un autre monde, c’est parce que ces conditions extrêmes leur rappellent celles qui existent dans certaines régions de Mars, notamment. D’autant que Lost Hammer Spring ne contient presque pas non plus d’oxygène. Une opportunité unique pour les chercheurs de mieux comprendre le type de formes de vie qui pourraient exister sur la Planète rouge.

Cette bactérie pourrait vivre sur Mars et nous aider pour nos colonies extraterrestres

Des études avaient déjà permis de mettre au jour la possibilité pour certains microbes de se développer dans de tels environnements extrêmes. Mais aujourd’hui, des chercheurs de l’université McGill (Canada) rapportent avoir découvert, dans des sédiments prélevés du côté de Lost Hammer Spring, des microbes jamais encore observés par le passé. Et plus important encore, des microbes vivants et actifs.

Des microbes vivants ont été découverts dans des sédiments de surface dans l’environnement extrême de Lost Hammer Spring (Canada). Ils pourraient constituer un modèle de vie sur Mars. © Elisse Magnuson, université McGill
Des microbes vivants ont été découverts dans des sédiments de surface dans l’environnement extrême de Lost Hammer Spring (Canada). Ils pourraient constituer un modèle de vie sur Mars. © Elisse Magnuson, université McGill

Percer le secret de la survie de ces microbes

Cela n’a pas été chose aisée. Parce que la salinité de l’eau ne rend pas seulement la vie difficile. Elle complique aussi le travail des chercheurs. Ils sont tout de même parvenus à extraire une centaine de ces...

> Lire la suite sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles