Exit « Pépé le Putois », accusé de promouvoir la culture du viol

·1 min de lecture
Pépé le Putois n'est plus en odeur de sainteté, accusé de promouvoir la culture du viol.
Pépé le Putois n'est plus en odeur de sainteté, accusé de promouvoir la culture du viol.

Ça sent mauvais pour « Pépé le Putois ». La Warner Bros. a en effet pris la décision de supprimer la célèbre moufette de son catalogue. En cause, le harcèlement systématique auquel se livrait l'animal depuis 1945, date de sa création par le dessinateur Chuck Jones. « Pepe le Pew », de son vrai nom, a même été coupé au montage du prochain Space Jam 2, comme l'a révélé le magazine américain Hollywood Reporter le 8 mars 2021.

Les jours de la moufette à l'odeur pestilentielle et à l'accent français à couper au couteau étaient comptés depuis la parution dans les colonnes du New York Times, le 3 mars, d'un article peu flatteur. Charles M. Blow accusait le personnage d'avoir « normalisé la culture du viol ». La Warner Bros. dément toutefois avoir débranché « Pépé » en réaction à cet article au vitriol et évoque la conséquence d'une décision prise il y a plus d'un an.

Moufette libidineuse

La moufette libidineuse tentait de trouver l'amour depuis 1945, difficile quête qui l'a conduite à faire des avances (très) lourdes et non désirées, embrassant tout ce qui bouge sur son passage. C'est généralement une chatte noire qui faisait l'objet, bien malgré elle, de toutes les attentions du comparse de Bugs Bunny et Daffy Duck. Elle est désormais en sécurité.

À LIRE AUSSICréateur de LA série féministe des 90's, Joss Whedon accusé de harcèlement