Existe-t-il un "bon" quota dans les rapports sexuels ?