Existe des aliments qui « nettoient » les toxines dans notre corps ?

Retrouvez la chronique nutrition de Stéphane Besançon, nutritionniste et directeur de l'ONG Santé Diabète à Bamako au Mali. Cette semaine, il nous parle des régimes détox : info ou intox ? 

Pouvez-vous nous dire s’il existe réellement des aliments qui ont la propriété de nettoyer notre corps ?

Pour se sentir mieux en cas d’excès alimentaire ou de fatigues répétées, de nombreuses personnes vont consommer certains aliments, certaines tisanes ou certains jus comme le jus de citron, ou encore pratiquer des régimes spécifiques dont le but est de nettoyer l’intestin, le foie, les reins ou encore plus largement de purifier l’organisme dans son ensemble. Cette notion est née de la croyance que pour être en bonne santé notre corps doit se débarrasser des toxines qu’il produit et qu’il a besoin d’aide pour réaliser ce nettoyage. Cette croyance est présente traditionnellement dans de nombreuses sociétés et, depuis quelques années, a été reprise massivement par l’industrie agro alimentaire qui a participé à créer une veritable mode des produits ou régimes “detox” qui signifie detoxifiant.

Malheureusement, on sait aujourd’hui qu’aucun aliment seul a le pouvoir de nettoyer notre corps des toxines et qu’il n’y a aucune preuve scientifique du fonctionnement et du bénéfice de ces régimes « detox » pour la santé. Cette mode n’aide pas à promouvoir un mode de vie sain tout au long de l’année et participe à faire oublier que notre organisme est équipé pour réaliser naturellement cette « detox ».

Comment notre corps réalise-t-il ce travail naturellement ?

Il y a un organe qui est en première ligne dans ce système c’est le foie. Il a un rôle central pour l’ensemble de notre métabolisme comme celui des glucides c’est-à-dire des sucres et des lipides c’est-à-dire des graisses. Il synthétise aussi un grand nombre de protéines indispensables comme par exemple les protéines de la coagulation et il produit la bile qui va permettre la digestion des graisses. Enfin, il va avoir un rôle antitoxique en détruisant certaines toxines, les médicaments et en transformant l’ammoniac en urée. Contrairement à beaucoup d’idées reçues cet organe, s’il est en bonne santé, ne stocke pas de toxines ou de déchets. Il va les transformer puis les envoyer dans le sang et ensuite ce sont les reins qui vont avoir un rôle central en évacuant ces déchets et ces toxines. En effet, les reins vont évacuer, par les urines, les minéraux en excès comme le sodium, le potassium et le phosphore mais aussi les déchets comme l’urée ou encore les acides. Certains régimes détoxifiants restrictifs peuvent avoir des conséquences négatives sur la santé alors que si l’on prend soin de son foie et de ses reins avec un mode de vie sain, ils vont réaliser naturellement ce travail de détoxification de notre organisme.

Quels peuvent-être les risques liés aux régimes détoxifiants ?

Tout d’abord, si l’on réalise une cure de détox intensive, on va avoir tendance supprimer des familles entières d’aliments, comme par exemple les protéines ou les acides gras essentiels, et d’adopter, pendant une période assez longue, une alimentation basée sur un seul type d’aliments ou alors sur une consommation unique de soupes ou de jus de légumes. En faisant ceci, on va obliger le corps à puiser dans ces réserves afin de combler ces manques. Le risque est de perdre de la masse musculaire, d’instaurer des carences et après la sensation de bien-être des premiers jours de rentrer dans une période de fatigue importante. L’autre risque est de penser qu’en consommant tous les jours un produit détoxifiant, une tisane ou des jus de légumes on peut effacer les effets négatifs sur notre organisme d’une alimentation déséquilibrée trop riche en graisses, en sucres ou encore en sel. Ceci peut retarder la nécessité d’un changement profond de mode de vie.

Quelles sont vos recommandations pour éviter les risques pour notre organisme ?

Sur le long terme, il faut absolument adopter une alimentation équilibrée qui va permettre à notre foie de bien faire son travail. Ainsi il faut :

  • Diversifier et intensifier la consommation de fruits et légumes en essayant de respecter au maximum la recommandation d’une consommation de 5 fruits et légumes par jour ;
  • Assurer un apport adéquat en micronutriments (vitamines et minéraux) et en protéines ;
  • Avoir un apport mesuré en limitant la consommation de graisse, de sel et de sucre ;
  • Limiter au maximum la consommation d’alcool qui endommage le foie.
  • S’hydrater correctement avec de l’eau qui est la seule boisson nécessaire à notre organisme en essayant d’avoir un apport moyen de 1,5 litres d’eau par jour. Cette hydratation va permettre à nos reins de fonctionner parfaitement.

Mais il y a aussi des périodes, comme par exemple pendant les fêtes, ou l’on réalise des excès plus inhabituels. Après ces périodes, il faut reprendre très rapidement une activité physique, bien s’hydrater, éviter les aliments trop gras, trop sucrés et trop salés tout en renforçant fortement la consommation de fruits et de légumes. Ceci va permettre d’aider notre organisme et de rapidement se sentir mieux.

Pour poursuivre les échanges sur cette chronique rendez-vous sur :

Le compte Twitter de Stéphane Besançon

La page Facebook de l'ONG Santé Diabète