Les exercices militaires Russie-Belarus inquiètent les voisins

·1 min de lecture

Sous l'œil soucieux de leurs voisins d'Europe de l'Est, la Russie et le Bélarus ont lancé vendredi 10 septembre de grandes manœuvres militaires communes, sur fond de tensions russo-occidentales récurrentes, chaque camp s'accusant de multiplier les actes hostiles. Baptisés "Zapad 2021" (Ouest-2021), ces exercices doivent impliquer 200.000 militaires et se dérouleront sur neuf bases militaires russes, cinq bases bélarusses et en mer Baltique. "Plus de 80 avions et hélicoptères, 760 véhicules de guerre, dont plus de 290 chars (...) ainsi que jusqu'à 15 navires participent aux manœuvres", a indiqué le ministère russe de la Défense, qui a diffusé des images de sa flotte en mer Baltique.

Leur coup d'envoi a été donné au lendemain d'une nouvelle rencontre au Kremlin entre les présidents russe et bélarusse, Vladimir Poutine et Alexandre Loukachenko, qui ont estimé que ces opérations militaires relevaient du bon sens. Elles "ne sont dirigées contre personne, mais leur tenue est logique, quand on voit d'autres alliances, l'Otan en particulier, qui accroît activement sa présence militaire aux frontières de l'Union" russo-bélarusse, a dit Vladimir Poutine. "Nous ne faisons rien d'autre que ce que font déjà nos adversaires et concurrents", a abondé Alexandre Loukachenko.

>> A lire aussi - L'exploitation des richesses arctiques, une priorité stratégique pour la Russie

Leurs voisins européens, Pologne et pays baltes en tête, s'inquiètent de manœuvres qu'ils considèrent comme potentiellement déstabilisatrices. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Assurance récolte : Emmanuel Macron annonce une aide conséquente de l’Etat pour les agriculteurs
Macron, Zemmour, Le Pen… qui sont les personnalités politiques les plus influentes sur les réseaux sociaux ?
Quelles sont les villes les plus cool du monde ?
Cybersécurité : les services de l'Etat se préparent pour une présidentielle à haut risque
Reprise des relations entre la Chine et les Etats-Unis, une première depuis sept mois

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles