EXCLUSIVITE - Waldemar Kita : «Si quelqu'un peut faire mieux, je suis prêt à laisser ma place»

© AFP

Alors que le FC Nantes va tenter de soulever la Coupe de France ce samedi soir au Stade de France face à l’OGC Nice, un trophée qui fuit les Canaris depuis l’année 2000, l’homme d’affaires de 69 ans a accordé une interview exclusive à Europe 1. Waldemar Kita revient notamment sur les rumeurs de vente du club, sur ses investissements et évoque l’avenir de son entraîneur, Antoine Kombouaré, arrivée en cours de saison 2020-2021.

Comment voit-il la finale contre l'OGC Nice ? "Je ne veux pas me porter la poisse"

"On a joué Nice deux fois. Chaque fois, on a perdu. Je ne vais pas citer le proverbe parce que je ne veux pas me porter la poisse. Je vois un match assez ouvert. Je vois le match aussi de deux coachs, deux des meilleurs entraîneurs de France. Je vois aussi un public très chaud, il y a beaucoup de Nantais qui sont là, qui attendent ce moment-là. Ça me ferait plaisir d'une certaine façon, qu'ils soient récompensé par cette finale et que le match se passe le mieux possible. Je suis très content pour tous les Nantais. Je suis très content pour le club. Je suis très content pour Antoine (Kombouaré) mais aussi pour les joueurs qui doivent délivrer quelque chose d'exceptionnel."

Sur ses investissements personnels dans le club : "Ce n'est pas l'argent qui compte"

"Tout le monde s'en fout, ce n'est pas l'argent qui compte. Ce qui compte dans un club sportif, c'est surtout les résultats et les résultats, aujourd'hui, on en a pas et pourtant on investit beaucoup d'argent. On a investi...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles