EXCLUSIF - Ukraine : «Ce ne sont pas des hommes, c'est juste du matériel», déplore Serguei Gaïdaï

© Evgueni Lvovskyi / Europe 1

Au 120e jour de la guerre en Ukraine , la région du Donbass est toujours sous le feu de la Russie . Les frappes russes "détruisent tout" sur leur passage, selon le gouverneur de la région de Lougansk, Serguei Gaïdaï, notamment à Lyssytchansk, une ville industrielle stratégique voisine de Severodonetsk. Parallèlement, les Ukrainiens s'activent pour obtenir des armes et le statut officiel de candidat à l'Union européenne . L'envoyé spécial d'Europe 1 en Ukraine, Nicolas Tonev, a pu rencontrer le gouverneur de la région de Lougansk, qui est le relais direct de Volodymyr Zelensky dans cette partie du pays.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Qu'espèrent les Ukrainiens des Européens ? "Nous attendons avant tout des livraisons rapides des armements de longue portée", assure Serguei Gaïdaï. "Parce que la Russie ne sait pas se battre !" Selon lui, "la Russie utilise la tactique guerrière du maréchal Joukov, datant de la Seconde Guerre mondiale". Cette technique consiste à "contraindre par la masse" : "Chez nous, en ce moment, ils comptent sur la masse, ils ne comptent pas les soldats." Et d'expliquer où l'armée russe recrute : "Les officiers russes et les généraux se servent dans les populations bouriates, iakoutes, tchétchènes." Des républiques indépendantistes, où les forces russes considèrent que "ce ne sont pas des hommes, c'est juste du matériel".

"Il faut parfois savoir laisser du territoire"

Interrogé sur la stratégie de l'armée ukrainienne face à l'e...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles