EXCLUSIF. Voici les premiers extraits de la nouvelle émission télé présentée par Benjamin Griveaux

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Benjamin Griveaux dans ses nouveaux habits d'intervieweur et d'éditorialiste télé. Costume sobre et chemise blanche, l'ancien député de Paris et porte-parole du gouvernement fait vendredi ses premiers pas sur la chaine économique B Smart, à la tête de "Smart & Strat", une émission mensuelle qu'il anime aux côtés de la journaliste Florence Duprat. Pour cette première, dont le JDD diffuse l'intégralité en avant-première, l'ex figure d'En marche, très à son aise face caméra, a choisi d'éditorialiser sur un thème de son "Choix", titre de la rubrique : les projets d'Amazon dans le secteur de la santé. A croire qu'il a fait ce métier toute sa vie ou effectué une formation accélérée : le regard est juste, le ton est clair, la forme limpide. On en oublierait presque l'identité de cette nouvelle figure du Paf qui semble prendre du plaisir à officier sur ce plateau. Loin des fureurs passées.

Des stratégies d'entreprise décortiquées

Revenu sous le feu des projecteurs cet été et interrogé par le JDD, le 28 août, l'ex-candidat LREM à la Mairie de Paris, qui s'était retiré de la bataille des municipales le 14 février 2020 après la diffusion de vidéos à caractère intime, expliquait alors les raisons de ce virage. De sa "nouvelle vie". Les métiers de conseil et d'éditorialiste à la télé? "Un choix personnel qui intervient après de nombreuses années dédiées à la vie publique", disait-il. Ajoutant : "J'ai quitté mon mandat de député le 12 mai dernier pour tourner une page et donner naissance ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles