EXCLUSIF - Michel Platini veut inscrire le football au patrimoine intemporel de l'Unesco

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C'est peut-être l'un des derniers grands matches de Michel Platini . Invité exceptionnel de l'émission Europe 1 Sport , diffusée vendredi à partir de 20 heures, l'ancien président de l'UEFA affirme qu'il veut voir le football être inscrit au patrimoine intemporel de l'Unesco . "Il faut que je trouve quelque chose qui me passionne, et je trouve que c'est quelque chose de formidable. Je suis en train de travailler dessus", confie l'éternel numéro 10 de l'équipe de France au micro d'Europe 1.

>> Retrouvez l'intégralité de l'entretien avec Michel Platini dans Europe 1 Sport  vendredi 7 janvier à partir de 20h.

"Valoriser" le football

Plus qu'un souhait, Michel Platini explique qu'il est actuellement en train d'œuvrer en ce sens. "C'est une philosophie. Et pour cela, il faut bosser. Je suis en train de travailler avec la faculté des sports de la ville de Marseille pour avancer parce que c'est quelque chose qui est un petit peu compliqué", souligne-t-il. Si l'ex-président de l'UEFA acquiesce qu'il s'agit d'un geste d'un amoureux fou, d'un passionné de football, Michel Platini met en avant "la valorisation" de ce sport.

>> LIRE AUSSI - Fifagate : «Je ne lâche rien et à la fin, je gagnerai», lance Michel Platini

 

"Quand on met quelque chose au patrimoine intemporel de l'Unesco, c'est qu'on veut le protéger. Et c'est là que ça se complique. C'est pour cela que je suis en train de travailler dessus", avance l'ancien joueur, prêt à disputer l'un de ses derniers "grands matc...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles