EXCLUSIF - Michel Platini : «C'est incroyable ce qui m'est tombé sur la tête»

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
© EUROPE 1
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Michel Platini
    Footballeur, sélectionneur, dirigeant français

Joueur international, sélectionneur de l'équipe de France, co-président du comité d’organisation de la Coupe du monde 1998, président de l'UEFA, Michel Platini est l'une des personnalités les plus influentes de l'histoire du football mondial. En exclusivité pour Europe 1 Sport, il se confie comme rarement, de ses débuts à Nancy jusqu’à l'affaire du "Fifagate". Passionnant et émouvant.

Ses débuts à l’AS Nancy Lorraine : "C’était formidable"

"J'ai passé un entraînement d'une semaine à Metz pour savoir si j'étais apte à jouer au football et ça s'est très bien passé. Puis, à la fin, on a fait des tests cardiaques. Je suis tombé dans les pommes après avoir soufflé de nombreuses fois dans un spiromètre. Metz a demandé que je fasse des tests à Nancy. Je suis allé à Nancy. Les internes ont dit que j'avais un gros cœur et qu'il ne fallait surtout pas faire de sport. Donc on ne m'a pas pris. Mon rêve, c'était de jouer au FC Metz. Mais bon, ça ne s'est pas fait. Je suis allé à Nancy. 

On avait une belle génération, le président Claude Cuny (entre 1967 et 1975 et manager général de 1975 à 1979) avait de l'ambition pour cette équipe et tout s'est bien passé puisque nous avons gagné la Coupe de France en 78 et l'année où on gagne la Coupe de France pour jouer la Coupe d'Europe, malheureusement, patatras. Ils ont fait un très bon recrutement puisqu'il y a eu Bernard Zénier qui est venu, Robert Pintenat, Alain Merchadier. Je me suis blessé pendant 9 mois et puis eux aussi. Et je suis parti ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles