Exclusif : L'ADN du logeur Jawad Bendaoud pourrait l'impliquer dans un "acte terroriste"

Alors que le procès de celui qui a hébergé des terroristes du 13 novembre 2015 débute ce mercredi, des éléments matériels et scientifiques, jusqu'alors jamais dévoilés, pourraient le relier directement à la confection d'une ceinture d'explosifs. 

Le procès de Jawad Bendaoud et de deux co-accusés, qui s'ouvre ce mercredi 24 janvier pour trois semaines devant le tribunal correctionnel de Paris, pourrait bien être le théâtre d'un spectaculaire rebondissement. Le « logeur » de Saint-Denis, propulsé à une immédiate notoriété par une interview surréaliste accordée en pleine rue à une chaîne d'informations quelques minutes avant son arrestation, est poursuivi pour « recel de malfaiteurs criminels » pour avoir hébergé des terroristes survivants des attentats du 13 novembre 2015. Un simple délit -serait-on tenté d'écrire- qui lui fait encourir 3 ans ferme, portés à 6 ans maximum pour être en état de récidive. Mais d'autres faits, bien plus graves, vont être évoqués lors des audiences.

Lire aussi : Attentats de Paris - Jawad Bendaoud refuse d'être le "bouquet missaire"

Extrait du rapport

Extrait du rapport © DR

Paris Match est en mesure de révéler que des éléments matériels, jusqu'alors jamais rendus publics, pourraient lui valoir une condamnation pour « acte terroriste ». Concrètement, l'ADN de Bendaoud a été identifié sur un rouleau adhésif de couleur orange, mélangé à celle d'Abdel Hamid Abaaoud, le coordinateur des attentats, mais aussi sur un autre adhésif qui entourait le bouton pressoir actionnant une ceinture d'explosifs. Le 18 novembre 2015, au terme de plusieurs heures d'un véritable siège ultra-violent, repoussant les assaut du RAID et de la BRI, le terroriste Chakib Akrouh a actionné cette bombe, entraînant sa mort, celle d'Abaaoud et de leur complice, cousine de ce dernier, Hasna Ait Boulahcen.

Lire aussi : La lettre virulente de Jawad à ses juges

Initialement, cet engin de mort devait servir à commettre un autre attentat à Paris, dans la foulée de ceux du 13(...)


Lire la suite sur Paris Match

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages