EXCLUSIF - FFF : «Je n'ai aucune raison» de démissionner, affirme Noël Le Graët

© FRANCK FIFE / AFP

Le président de la Fédération française de football (FFF) Noël Le Graët affirme dans l'émission "Europe 1 Sport" qu'il n'a "aucune raison" d'arrêter, après les diverses accusations dont il a été la cible. "Je serai là, et bien présent", ajoute-t-il dans un entretien exceptionnel à suivre en intégralité jeudi soir à partir de 20 heures.

Quoi qu'il arrive, il restera président de la FFF jusqu'à la fin de son mandat. Invité exceptionnel d'Europe 1 Sport ce jeudi, Noël Le Graët a confirmé, malgré de récentes polémiques, qu'il occupera son poste jusqu'en décembre 2024. "Oui, il n'y a aucune raison, sauf santé", répond le président de la Fédération française de football au micro de Jacques Vendroux. "Le reste, je serai là, et bien présent", tient-il à ajouter.

>> Retrouvez l'intégralité de l'entretien de Noël Le Graët jeudi soir dans "Europe 1 Sport"

"2024, c'est déjà deux ans de plus. Même si je suis très jeune, je crois que ce sera bien", poursuit le patron du football français, qui fêtera ses 83 ans le 25 décembre 2024.

Après l'enquête de "So Foot" : "Pour moi, c'est une affaire terminée"

Le mandat de Noël Le Graët est toutefois émaillé de mises en causes dans diverses affaires. En septembre dernier, le ministère des Sports a engagé une mission d'audit et de contrôle au sein de la fédération après la publication d'une enquête dans le magazine So Foot pointant de nombreux dysfonctionnements. Dans cette enquête était notamment évoqué l'envoi de SMS à caractère sexuel à des employées.

>> LIRE AUSSI - EXCLUSIF - Noël le Graët : «Si on gagne la Coupe du Monde, pourquoi voulez-vous changer ?»

"Des mises en cause sur quoi ?", interroge Noël Le Graët au moment où cette affaire est abordée par l'éditorialiste Jacques Vendroux. "Je dis d'abord que j'ai porté plainte et qu'ensuite, l'État contrôle. Pour m...

Lire la suite sur Europe 1

VIDÉO - "Il pose sa main sur ma cuisse" : Nouvelles graves accusations contre le président de la FFF, Noël Le Graët