EXCLUSIF - Didier Deschamps : «Ne pas mêler le sentimental et le professionnel»

© AFP

Alors que l'Équipe de France a entamé de la mauvaise manière la Ligue des Nations par une défaite vendredi face au Danemark (1-2), Didier Deschamps , sélectionneur et figure emblématique des Bleus, a accordé une interview exclusive à Europe 1. À six mois de la Coupe du Monde au Qatar, l’ancien capitaine de 53 ans revient sur les incidents au Stade de France il y a une semaine, sur ses responsabilités en tant que sélectionneur, sur ses choix d’aujourd’hui, la concurrence en Équipe de France, mais également sur Karim Benzema, Kylian Mbappé et Olivier Giroud.

Sur les incidents au stade de France  : "Une image loin d’être positive"

"Je n'ai pas tous les éléments. Je ne vais pas dire que c'est la faute à l'un ou à l'autre. La seule chose que je peux dire de ma position de sélectionneur et d'amoureux du football, c'est que ce sont des choses qui sont regrettables. L'importance de cet événement donne une image dans le monde entier qui est loin d'être positive. Après, chacun a son pouvoir de décision. Ça n'aurait pas dû arriver, c'est arrivé. C'est fort regrettable. C'est des choses qu'on n'a pas envie parce que le football est montré du doigt. Ça peut arriver dans d'autres enceintes sportives aussi.

Pour différentes raisons, ça ne me fait jamais plaisir quand je vois de telles images. Malheureusement, les enceintes sportives et le football, qui est le sport le plus populaire, sont des lieux aujourd'hui où on vient déverser un peu trop de haine, d'agressivité. Il y a des choses à am...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles