Exclue du concours Miss Monde, l'ex-Miss Ukraine porte plainte pour discrimination

franceinfo avec AFP

Une injustice qu'elle veut réparer. Une ancienne Miss Ukraine, qui assure avoir été exclue du concours Miss Monde car elle est mère et divorcée, a annoncé, lundi 2 décembre, qu'elle attaquait en justice les organisateurs du concours de beauté pour discrimination devant un tribunal de Londres.

"Nous demandons le changement des règles" de Miss Monde, a affirmé sur son compte Instagram Veronika Didoussenko, 24 ans, après avoir lancé une campagne sur les réseaux sociaux avec le mot-clé "#righttobeamother" ("droit d'être mère").

"La raison pour laquelle je n'ai pas été autorisée à participer à Miss Monde après avoir remporté le titre de Miss Ukraine, c'est que j'avais été mariée et que j'avais un enfant", affirme la jeune femme, gagnante du concours ukrainien en 2018 et mère d'un garçon de 5 ans. Elle soutient que selon une loi britannique, "la politique de participation à Miss Monde est discriminatoire pour plusieurs motifs, notamment le statut matrimonial, la grossesse et la maternité". Selon les règles du concours, les participantes ne doivent pas avoir été mariées et ne doivent pas avoir d'enfants. Veronika Didoussenko s'était déjà vu retirer sa couronne de Miss Ukraine pour les mêmes raisons.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi