EXCLU TELESTAR. Un candidat de Koh-Lanta : "Pour moi, Candide était un élément provocateur"

EXCLUSIF. Après une accusation d'agression sexuelle portée par une candidate, le tournage de la nouvelle saison de Koh-Lanta a été annulé. De retour en France, Bruno*, un des 21 candidats de cette saison annulée, livre son témoignage.

Pourquoi décidez-vous de parler aujourd'hui ?

Bruno : Certains se font un scénario, avec une victime et un coupable. Mais on n'accuse pas sans preuve ! Je ne rentre pas dans cette machine. Vu l'ampleur que prend cette affaire, et comme je ne supporte pas l'injustice, je ne veux pas laisser un homme qui n'a peut-être aucun tort "manger".

C'est-à-dire ?

Candide, c'est une belle petite nana. Sur le bateau, avant de sauter pour rejoindre la rive, elle était vêtue d'un fuseau orange assez moulant, on devinait ses sous-vêtements. Ça m'a choqué. Quand on vient sur Koh-Lanta, on est pudique. Pour moi, Candide était un élément provocateur. Si on veut mettre en avant sa plastique, c'est une autre émission qu'il faut faire.

Un épisode vous a particulièrement marqué ?

Avant la première épreuve, nous étions confinés sous une tonnelle. Certains étaient debout, d'autres assis par terre. J'étais un peu en retrait, en observateur. Et je voyais trop de proximité entre certains candidats, comme si certains se connaissaient déjà depuis des années. Candide faisait partie d'un petit noyau de quatre candidats, très proches, dont Eddy faisait aussi partie. Entre eux, il y avait trop de proximité, ils étaient trop tactiles, trop rapidement.

Pourquoi pensez-vous qu'Eddy n'a rien à se reprocher ?

Eddy, c'est un papa avant tout. C'est aussi un futur papa. Autant il peut avoir un comportement un peu protecteur, "papa gentil", mais il ne laissait pas cette impression de vouloir se taper une gonzesse. On a eu la chance de discuter ensemble, de se découvrir. On a un peu le même profil, on est entier. Je me retrouvais en lui. C'est quelqu'un à qui j'aurais pu accorder ma confiance. C'est pour ça que j'ai du mal à le voir dans ce genre de bad-trip, surtout qu'il avait l'air si heureux de devenir papa. Pour moi, c'est un homme bien.

Qu'avez-vous imaginé lorsque la production vous a annoncé l'arrêt du tournage ?

Quand on l'apprend, on ne sait pas de qui il s'agit car les équipes (...)

Lire la suite sur Telestar.fr

Agression sexuelle présumée sur le tournage de Koh-Lanta : la blague infâme de Pascal (Koh-Lanta 2018)
Agression sexuelle présumée à Koh-Lanta : le parquet de Nancy ouvre une information judiciaire
Koh-Lanta : l'avocat d'Eddy le présumé agresseur estime l'annulation du jeu "irresponsable et infondée"
Agression sexuelle à Koh-Lanta : la version de Candide Renard, la victime présumée
Hervé Renard, père de Candide, victime présumée de Koh-Lanta : "L'honneur de ma fille sera rétabli"

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages