Exclu des Républicains, le député Alexandre Vincendet rejoint Édouard Philippe et Horizons

Début mars, son exclusion du groupe Les Républicains ne faisait plus guère de doute. Alexandre Vincendet, proche d’Édouard Philippe et qualifié de « Macron-compatible », faisait bien partie du groupe LR, mais ses récentes prises de position et sa présence sur un tract du groupe Horizons pour participer à une réunion sur le thème de la sécurité à Bourg-en-Bresse (Ain) avaient fini de convaincre les cadres du parti. Finalement, le 6 mars, l’élu du Rhône avait bien été exclu des Républicains. Dans un communiqué, le groupe parlementaire avait souligné que l’élu « s’est inscrit, par des prises de position répétées et systématiques en faveur du Gouvernement, à l’encontre » de sa ligne politique.

Alexandre Vincendet avait fait appel de cette décision et avait déploré sur franceinfo le choix de son parti : « J'ai simplement dit que je défendais une ligne politique différente de celle du chef. » Il avait aussi parlé de « procès stalinien » et avait regretté de ne pas avoir eu « accès au dossier à charge contre [lui] ». Un peu moins de deux semaines plus tard, Le Parisien nous informe que le député du Rhône allait rejoindre dès ce mercredi 20 mars le groupe des proches d’Édouard Philippe, Horizons. Il devrait prendre la carte du parti dans les prochains jours, après un long entretien avec l’ancien Premier ministre.

À lire aussi Othman Nasrou au JDD : « Il y a un énorme espace politique pour la liste LR aux européennes »

Une « triple faute » pour Jean-François Copé

C’est c...


Lire la suite sur LeJDD