EXCLU "Quelqu'un qui a une trop grosse..." : ce détail physique rédhibitoire pour Tracy (Mariés au premier regard 2024)

C'est l'une des candidates de "Mariés au premier regard 2024" et elle devrait rapidement marquer les téléspectateurs de M6. Tracy s'est lancée dans cette folle expérience dans l'espoir de rencontrer l'homme de sa vie. Auprès de "Purepeople", elle en a dit plus à son sujet.

Lundi 18 mars, M6 dévoilera le premier épisode de Mariés au premier regard 2024. L'occasion de faire plus ample connaissance avec Tracy (31 ans), l'une des candidates de l'émission. Purepeople a pu la rencontrer afin de revenir sur son aventure et d'en apprendre plus sur son sujet.

Pouvez-vous nous parler un peu de votre passé amoureux ?

Mon passé amoureux a été assez chaotique. J'ai eu beaucoup de longues relations. Mais j'ai souvent été trahie.

Vous évoquez des relations toxiques. Pouvez-vous nous en dire plus ?

J'ai toujours été très entière dans mes relations. Et souvent, je mets du temps à m'ouvrir, donc je deviens un peu un challenge. Et une fois que je m'ouvre, la personne s'éloigne. La personne s'éloigne, mais elle ne s'en va pas. C'était très toxique parce que forcément, on s'accroche. Et j'ai eu une histoire où c'était très très douloureux.

Comment sort-on de ce genre de relations ?

Pour ma part, j'ai réussi à couper vite dans certaines relations. Mais il y en a une où j'étais amoureuse, donc c'était très compliqué. Je pense que j'ai été jusqu'au bout de la relation en regardant à quel point la personne pouvait ne pas me correspondre. Jusqu'à souffrir un peu trop pour que ça me dégoûte de la personne.

Qu'est-ce qui vous a poussé à participer à Mariés au premier regard ?

Je suis quelqu'un qui ressent beaucoup les choses. Donc...

Lire la suite


À lire aussi

Mariés au premier regard 2024 : Une candidate en sous-nutrition et arrachée à sa mère, "ça a été hyper brutal"
Mariés au premier regard 2024 : L'émission face à un très rare rebondissement, un expert encore choqué
Sylvie Vartan abandonne son clan à Megève : grosse frayeur à Noël, au chevet de son mari "souffrant"