Le patron du « Point » revient sur le « double enfumage » de l'affaire Corbière-Garrido

© Europe 1

Le magazine "Le Point" a publié, puis retiré, un article qui affirmait que le couple de députés La France insoumise Raquel Garrido et Alexis Corbière exploitait une femme de ménage sans papier. Le directeur de la rédaction, Etienne Gernelle, s'exprime pour la première fois devant un micro, dans l'émission d'Europe 1 "Culture Médias".

"Comme lorsqu'il y a un accident industriel, il a plusieurs facteurs. Nous essayons de comprendre ses facteurs". Après le mea culpa, le directeur de la rédaction du Point Etienne Gernelle s'exprime dans l'émission d'Europe 1 Culture Médias sur la fausse information publiée par le magazine le couple de députés La France Insoumise Raquel Garrido et Alexis Corbière. C'est la première fois qu'il revient dans les médias sur l'article qui affirmait à tort que le couple politique exploitait une femme de ménage sans papier.

>> Retrouvez les journaux des médias tous les matins à 9h10 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

"Il y a un double enfumage", estime le directeur de la rédaction du Point au micro d'Europe 1. "Il y a d'abord des gens qui ont essayé de monter une affaire qui n'existait pas. Et ensuite un journaliste qui a perdu la raison et enfumé sa hiérarchie sur au moins trois points : les entretiens qu'il a eus ou n'a pas eus, les documents qu'il y a obtenus et la manière dont ils les a obtenus. Si notre journaliste nous avait dit la vérité sur la manière dont il a obtenu ces documents, jamais l'article n'aurait été publié."

Une enquête interne et une mise à pied

L'article mensonger a été retiré la semaine dernière du site du Point et Etienne Gernelle avait présenté ses excuses sur son compte Twitter. Le directeur de la rédaction explique sur Europe 1 qu'une cellule de neuf personnes enquêtent désormais en interne pour remonter le fil de cette fausse info...

Lire la suite sur Europe 1

VIDÉO - Fausses accusations contre Garrido et Corbière : la députée annonce avoir porté plainte contre Le Point et son journaliste

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles