Exclu. Kad Merad démoralisé face à la fermeture des salles de spectacles : "C'est terrible !"

·1 min de lecture

C'est le sujet qui anime toute profession "non essentielle" en ces temps de crise sanitaire : quand pourrons-nous retravailler comme avant ? Quand le public pourra-t-il revoir enfin un film en salles ? Alors que Guillaume Canet préférait voir le verre à moitié plein et annonçait ce matin l'arrivée surprise de son septième film quand les cinémas rouvriront, pour Kad Merad le moral n'est pas aussi bon. L'acteur qui a profité du confinement avec son acolyte Olivier Baroux pour signer son Pamela Rose 3 en version podcast (un film audio Bullit et Riper disponible sur Canal+, via myCanal, dans la nuit de ce 24 au 25 décembre à partir de minuit) regrette de ne plus pouvoir exercer pleinement son métier. S'il s'est montré écoeuré et bouleversé lors de son récent passage sur RTL où il a évoqué la fermeture forcée et prolongée des lieux culturels, Kad Merad s'est livré pour Télé Loisirs sur son état d'esprit actuel.

"La situation d'aujourd'hui, c'est en train de me tendre", nous lance sans fard Kad Merad lorsqu'on lui demande de nous parler de ses projets face à la crise sanitaire actuelle. Il ajoute : "On ne sait pas si on va pouvoir reprendre, si les cinémas et les théâtres vont rouvrir... Ça fait trois fois que je reporte une pièce que j'ai mis en scène... C'est beaucoup de boulot et je vous assure qu'à la maison on me dit : "ça va pas en ce moment ?" Et je dis non, ça va pas ! On m'empêche de travailler, c'est terrible !". Alors que son ami Olivier Baroux a du encore reporter la sortie (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Mort de Caroline Cellier : ce geste fort de l'actrice quand son cancer lui a été diagnostiqué
Les aventures de Tintin, le secret de la licorne (France 2) : une suite est-elle prévue ?
Kad Merad et Olivier Baroux : leur rencontre, leurs familles, leur pire dispute... Ils se confient (VIDEO)
"J’ai tellement hâte" : Guillaume Canet a une surprise pour les fans une fois les salles de cinéma rouvertes
Vincent Cassel très heureux, il profite de chaque instant : "Je suis conscient de ma chance"