EXCLU - Evelyne Dhéliat évoque son mari décédé : "Nous étions très complémentaires"

En 2017, Evelyne Dhéliat perdait son mari Philippe des suites de graves problèmes de santé. Après plus de quarante ans de vie commune, l'animatrice se retrouvait seule et anéantie. Discret et très uni, le couple avait traversé ensemble plusieurs épreuves comme le cancer de la présentatrice météo en 2012. Très soudés, ils avaient vaincu la maladie. Quelques mois plus tard, Evelyne Dhéliat avait repris son poste, soutenue par ses fans, avec cette force de caractère qui la caractérise. "Chaque épreuve me renforce. Je les surmonte, je ne lâche pas prise. Je m'autogère, c'est ma force." Toujours souriante et dynamique, l'animatrice dissimulait ses ennuis à la perfection. Mais derrière le sourire enjôleur de la jolie blonde, se cachait également la maladie de Philippe.

Dans une interview accordée à Gala, elle est revenue sur cette période difficile où elle a accompagné son mari dans ses derniers instants : "Il faut être costaud, encore plus qu'à la normale. Cela fait partie de la vie. Encore une fois, ce type d'épreuve me renforce. Même si on fait inévitablement un peu abstraction de soi-même, on avance, on ne lâche rien. J'ai vécu une très belle vie de couple", a-t-elle révélé. Evelyne Dhéliat garde en mémoire les bons moments passés avec son époux : "Nous étions très complémentaires. Il était mon premier amour. J'avais 19 ans quand je l'ai connu", a confié la collègue de Catherine Laborde.

Les problèmes de santé de Philippe remontaient à 2007. Le mari d'Evelyne Dhéliat avait alors

Retrouvez cet article sur GALA

Bernadette Chirac : touchée par des marques d’affection, elle réagit
PHOTO - Une famille formidable : les retrouvailles d'Anny Duperey et Bernard Lecoq, toujours aussi complices
PHOTOS - Carla Bruni divine en trench Gaultier et bas couture
Pascal Soetens, de nouveau en couple après son divorce : sa nouvelle compagne est actrice !
EXCLU - Patrick Chesnais "inquiet" pour ses enfants, il évoque cette crainte "qui ne se calme pas"