EXCLU - Elsa Zylberstein, ses confidences cocasses sur son premier soir avec Nicolas Bedos

Depuis douze ans qu'ils sont séparés, Elsa Zylberstein se souvient avoir "follement aimé un homme, c'était Nicolas Bedos". Elle se confie à Catherine Ceylac, sur son rôle dans Je ne rêve que de vous, sorti le 15 janvier au cinéma, où elle interprète le rôle de Jeanne, amante passionnée de Léon Blum pour qui elle sacrifie sa vie au tout début des années 1940. Dans cette interview, elle revient sur ses histoires d'amour à elle, et particulièrement sur son passé fougueux avec l'acteur et humoriste français. L'occasion de raconter quelques souvenirs cocasses, à propos de leur premier soir.

"Je ne pourrais jamais dîner avec vous"

Lorsqu'elle est interrogée sur ses relations passées avec des "hommes publics" (Antoine de Caunes, Georges-Marc Benamou, Yann Moix, ou encore Arnaud Montebourg), Elsa rétorque concernant Nicolas Bedos : "il n'était pas du tout célèbre quand je l'ai connu". Puis elle plaisante sur le premier dîner qu'elle a partagé avec l'acteur : "Il était en sueur". Au point de s'éponger le front, précise-t-elle. Bien loin de l'image de séducteur qu'il endosse dans Amour et turbulences ! L'impressionnait-elle ? C'est fort possible, l'actrice confie qu'il lui disait, visiblement stressé : "Je ne pourrais jamais dîner avec vous".

Et pourtant... Il semblerait que les deux comédiens aient partagé bien plus qu'un dîner ! Ils ont vécu une véritable histoire d'amour, qu'Elsa décrit comme "passionnelle mais fatigante". A la suite de ce repas partagé en 2005 avec le scénariste de La

Retrouvez cet article sur GALA

Meghan Markle et Harry sur le chemin de l’émancipation : cette bourde évitée de justesse
Sylvie Tellier perd un pilier du comité Miss France, elle partage une triste nouvelle
PHOTO - Faustine Bollaert ironise sur “sa dignité” difficile à garder avec ses enfants
VIDÉO - C à Vous : Anne-Elisabeth Lemoine se moque d'une chroniqueuse qui se trompe dans le CV d'une invitée
Brigitte Macron sévère sur les petites phrases… Son mari est prévenu