Exclu. Camille, qui avait détrôné Léo, est éliminée des 12 Coups de midi : "Je ne pensais pas que les tournages étaient aussi durs que ça…"

·1 min de lecture

Ce n'est pas tous les jours qu'un candidat qui détrône un grand Maître de midi parvient à rester en place dans Les 12 Coups de midi. Pourtant, Camille - qui avait réussi l'exploit de faire tomber Léo, le cinquième plus grand gagnant de l'émission de TF1 début décembre - est parvenue en quelque sorte à briser cette malédiction : cette infirmière de 27 ans, originaire de Gap, est, en effet, restée en place dans le jeu de Jean-Luc Reichmann pendant 25 émissions, avant de se faire éliminer lors du "Coup par coup" dans l'émission de ce jeudi 31 décembre 2020. La candidate repart toutefois avec la jolie somme de 94 500 euros, sans être parvenue, toutefois, à décrocher d'Etoile mystérieuse, lors de son aventure cathodique. Elle se confie sur son départ !

Télé-Loisirs : Comment avez-vous été éliminée ?

Camille : Je suis tombée sur une question concernant Burger Quiz. Un thème que je ne connaissais pas trop. Je suis passée au rouge, et j'ai défié Emmanuel. Il a correctement répondu à sa question. Je quitte le jeu sur une erreur de ma part. Donc il n'y a pas de souci.

Avez-vous pressenti votre départ ?

Ce n'est pas la première fois que je passais au rouge. Après, j'étais beaucoup plus fatiguée sur cette session de tournage. J'ai perdu sur la troisième émission de la journée. J'avais enchaîné mon travail et le voyage sur Paris. Je suis arrivée bien fatiguée, mais je n'avais pas eu de pressentiment particulier.

Il est rare qu'un candidat qui détrône un Maître de midi reste en place aussi longtemps… (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Un auditeur des Grandes Gueules craque et fond en larmes : "Je n'en peux plus de ce pays... On en a marre !" (VIDEO)
Nagui s'en prend (de nouveau) à Mylène Farmer dans N'oubliez pas les paroles (VIDEO)
"Vulgaire", "Gênant", "La honte !"… Julia (Les mamans) lynchée sur les réseaux sociaux après avoir posté une vidéo
"Il a été très ému et surpris par ma démarche" : le joli geste de Marie-Sophie Lacarrau à Jean-Pierre Pernaut à l'époque de son cancer
Les grosses têtes "racistes" et "homophobes" ? Des critiques injustifiées selon Christophe Beaugrand