Pour éviter à un ami d'arriver en retard à la prison, il roule à 210 km/h sur l'autoroute

·1 min de lecture
Un excès de vitesse à la justification improbable (Photo : PHILIPPE HUGUEN/AFP via Getty Images)

Interpellé alors qu'il roulait très largement au-dessus de la limite autorisée, l'automobiliste a présenté une excuse pour le moins surprenante.

Pour éviter des ennuis à son ami, il n'a pas hésité à se mettre lui-même en infraction. Ce mercredi, les gendarmes de l’escadron départemental de sécurité routière de la Marne postés sur l'autoroute A4 près de Sainte-Menehould, ont effectué une interpellation peu ordinaire.

Parmi la douzaine de personnes prises en excès de vitesse par la patrouille, le record a ainsi été établi par un automobiliste circulant à 210 km/h au lieu des 130 autorisés. Interpellé au volant d'une Mercedes, l'individu n'était pas seul à bord du véhicule.

Un ami un peu trop serviable

Son passager était d'ailleurs, apparemment, la raison principale de son excès de vitesse. Comme il l'a expliqué aux gendarmes, le chauffard roulait à cette vitesse anormalement élevée car il raccompagnait à la prison un ami dont la permission de sortie touchait à sa fin.

"Autorisé à travailler en milieu extérieur" selon L'Union, le prisonnier devait rentrer au centre pénitentiaire pour y passer l'intégralité du week-end de l'Ascension, mais était en retard. Serviable, son ami a donc appuyé sur le champignon pour limiter les dégâts... mais ce faisant, il s'est donc mis lui-même dans la panade...

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles