Excès de vitesse : les infractions en hausse au mois de juin

Les Français se sont-ils relâchés sur les routes ? Sur un rond-point dans l'Essonne vendredi 17 juillet, la gendarmerie effectue un contrôle. Certains automobilistes concèdent des excès de vitesse. "De temps en temps quand on est pressé", reconnaît l'un d'entre eux. De mauvaises habitudes prises pendant le confinement selon un gendarme. "Ils pensent être encore très libres alors qu'on est revenu à une circulation normale", explique le chef d'escadron Olivier Faure. Les excès de vitesse de plus de 50 km/h ont augmenté de 11% en juin Un sentiment confirmé par les derniers chiffres de la police nationale. Les excès de vitesse de plus de 50 km/h ont augmenté de 11% en juin, par rapport à l'année dernière. C'était +15% en mai pendant le confinement. Certaines régions enrgistrent des records d'infractions routières. À Marseille (Bouches-du-Rhone), le nombre de rétentions de permis de conduire a bondi de 25% à 30% en mai et juin par rapport à 2019. Malgré tout la mortalité sur les routes reste stable.