Exaspérée par Rachida Dati, Apolline de Malherbe menace de lui "couper le micro"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Inarrêtable. Hier soir, sur BFMTV, Maxime Switek et Apolline de Malherbe étaient aux commandes d'une édition spéciale pour couvrir les résultats du second tour de l'élection présidentielle, avec la présence de plusieurs personnalités politiques pour commenter la victoire d'Emmanuel Macron. Déjà présente lors des résultats du premier tour sur la chaîne d'information, Rachida Dati a de nouveau fait le show, multipliant les interventions et les piques, et agaçant ses interlocuteurs.

"Arrêtez d'aboyer !"

"Clémentine Autain, quand Rachida Dati parlait, j'ai littéralement entendu vos bras tomber sur la table", a lancé Maxime Switek. La députée de la France insoumise s'est expliquée : "Non, c'est juste que si on compte sur la droite pour lutter contre les inégalités, on n'est vraiment pas sorti de l'auberge". "Non, mais il n'y a que vous ! Il n'y a que vous ! Vous n'avez pas le monopole de quoi que ce soit ! Notamment dans le social. Et on voit comment vous avez fracturé les territoires", a coupé l'ex-ministre de la Justice.

Rappelée à l'ordre par Maxime Switek pour avoir interrompu son interlocutrice, l'élue des Républicains a poursuivi ses critiques contre Clémentine Autain. "Madame Dati, vous êtes élue du VIIe arrondissement. Alors, vos leçons sur les territoires populaires. Pardonnez-moi... Vous repasserez !", a riposté l'insoumise. "Oui, et alors ? Je n'ai pas le droit d'être élue du VIIe ? Pourquoi je ne peux...

Lire la suite


À lire aussi

Franck Ribéry menace Karine Le Marchand de poursuites judiciaires pour "injure publique"
Menaces contre Pascal Praud : Une enquête ouverte par le parquet de Paris
Coup de gueule de Jean Lassalle : "Quelle honte pour la presse écrite !"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles