Examens en présentiel des BTS : pas de contrôle continu, mais une session de rattrapage en septembre

·1 min de lecture

Mobilisés depuis le mois de mars pour que leurs examens prévus en mai soient remplacés par du contrôle continu, les étudiants en BTS ont obtenu de haute lutte l’organisation d’une session de rattrapage en septembre ce vendredi 16 avril. Mais ils ne s’en satisfont pas et maintiennent la pression sur le gouvernement.

Ils ne lâcheront pas ! Révoltés contre les autorités qui leur imposent de passer leurs examens en présentiel en pleine crise épidémique, les étudiants en BTS ne veulent pas de demi-victoire. Malgré une première concession du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche qui a annoncé l’organisation d’une session de rattrapage pour les étudiants qui auraient raté l’examen, ces derniers réclament toujours le recours au contrôle continu.Débutée en mars, la mobilisation des étudiants en BTS pour exiger l’attribution de leur diplôme par contrôle continu plutôt que par examens finaux s’est amplifiée début avril. Des étudiants positifs au Covid se sont rendus à des examens d’anglais à la maison des examens d’Arcueil où le dispositif sanitaire est apparu bien léger. Depuis, réunis dans un collectif, ils font feu de tout bois sur les réseaux sociaux pour réclamer le contrôle continu, contactant des députés et allant jusqu'à appeler le standard de l'Elysée01 42 92 81 00 appelez ce numero (cabinet du président) et expliquez que c’est pas normal de maintenir les épreuves de BTS alors que les autres sont dispensés. #BTSCONTROLCONTINU #BTSCONTROLECONTINU...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Aménagements des examens pendant le Ramadan : la laïcité est un bouclier qui libère

Des étudiants en BTS positifs au Covid contraints de passer un examen en présentiel

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

L'acteur Gérard Depardieu mis en examen en décembre pour "viols"