"Exactement ce qu’il fallait": l'entourage de Marine Le Pen salue la performance "calme et sereine" de sa candidate

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Marine Le Pen lors du débat de l'entre-deux-tours de l'élection présidentielle, le 20 avril 2022. - BFMTV
Marine Le Pen lors du débat de l'entre-deux-tours de l'élection présidentielle, le 20 avril 2022. - BFMTV

L'enjeu était lourd, l'attente forte... et la crainte était sans doute grande. Cinq ans après un débat d'entre-deux-tours catastrophique pour sa candidate, le Rassemblement national savait l'importance du duel de mercredi soir entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron.

Visiblement soulagés - à l'instar du camp d'en face -, les proches de Marine Le Pen sollicités par BFMTV ce jeudi ont loué la performance et l'attitude de leur patronne durant l'échange.

876450610001_6304590663001

Un match nul mais c'est "déjà bien"

L'un d'entre eux célèbre ainsi une "candidate calme et sereine". "Exactement ce qu’il fallait", ajoute-t-il. Signe que le traumatisme de 2017 était encore vivace, un membre de l'entourage de Marine Le Pen s'est réjoui d'avoir obtenu, d'après son analyse, le point du match nul.

"Pas de gagnant mais c’est déjà bien", accueille-t-il en effet.

Un témoin poursuit cette comparaison entre l'échange de ce mercredi soir et ce fiasco vieux de cinq ans, décrivant une "Marine métamorphosée, concrète, solide, avec une vision". Dans l'ensemble, l'entourage de la leader d'extrême droite souligne le "bon niveau" du débat, assurant en revanche qu'Emmanuel Macron a montré ses défauts, le disant "abstrait, arrogant, agité".

A l'unisson de tous les lieutenants de Marine Le Pen, un des proches de cette dernière pointe un président sortant "avachi", une posture due selon lui à un "manque de respect", voire un "dédain" du chef de l'État. "Emmanuel Macron manquait d'envie, et les Français choisissent toujours ceux qui en ont le plus envie", veut-il croire, affirmant par ailleurs:

"Marine Le Pen a gagné la bataille de la forme".

"Tous les messages sont bien passés"

Une source au sein du Rassemblement national va même plus loin, expliquant avoir vu, a contrario, la "femme d'État" se révéler en Marine Le Pen à travers la soirée.

"Tous les messages sont bien passés", nous confie-t-elle encore, citant le pouvoir d'achat.

"On a encore deux jours pour parler du projet sur le terrain. On ne va rien lâcher", promet un proche de la prétendante à l'Elysée.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles