Un ex-journaliste de la BBC réfute tout lien avec la mort de Lady Di

·2 min de lecture
UN EX-JOURNALISTE DE LA BBC RÉFUTE TOUT LIEN AVEC LA MORT DE LADY DI

LONDRES (Reuters) - Un ancien journaliste de la BBC dont une enquête a révélé cette semaine qu'il avait trompé Lady Diana à l'aide de faux documents afin d'obtenir une interview explosive de l'épouse du prince Charles en 1995 réfute toute responsabilité dans l'enchaînement de circonstances ayant conduit à la mort de la princesse deux ans plus tard à Paris.

"Je n'ai jamais voulu faire de mal à Diana d'aucune manière et je suis persuadé de ne pas lui en avoir fait", assure Martin Bashir dans une interview au Sunday Times.

Le prince William, fils aîné de Diana, a vivement réagi aux révélations du rapport d'enquête indépendant publié jeudi en estimant que les manquements de la BBC avaient contribué à la peur, la paranoïa et à l'isolement" de sa mère.

Son frère cadet Harry et le frère de Diana, Charles Spencer, ont estimé que cette interview s'inscrivait dans une suite de pratiques contraires à l'éthique qui ont finalement coûté la vie à Diana dans un accident de voiture dans le tunnel du pont de l'Alma.

"Je ne crois pas que je puisse être tenu pour responsable de toutes les autres choses qui se produisaient dans sa vie et des questions complexes qui entouraient ces décisions", déclare Martin Bashir dans son entretien au Sunday Times.

"Faire porter uniquement sur mes épaules cette tragédie et la relation difficile entre la famille royale et les médias me paraît quelque peu déraisonnable", ajoute-t-il. "Suggérer que je suis singulièrement responsable est excessif et injuste."

Le rapport d'enquête publié jeudi a révélé que Martin Bashir avait fait croire à l'aide de faux documents à la princesse Diana qu'elle était espionnée afin qu'elle accepte de divulguer des détails de son mariage raté avec le prince Charles.

(William Schomberg; version française Jean-Stéphane Brosse)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles