Pompes funèbres : l'escroc qui faisait la une des journaux pour sa générosité

·1 min de lecture
Le gérant d’une entreprise de pompes funèbres a été condamné par le tribunal de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), mardi 14 septembre 2021, à un an de prison avec sursis pour avoir escroqué, entre 2015 et 2016, une quarantaine de personnes

À Boulogne-sur-Mer, 40 familles se sont portées partie civile après avoir accusé un gérant d’une entreprise de pompes funèbres de n’avoir jamais livré les stèles funéraires qu'ils avaient payées.

Il avait fait la une des journaux quand il avait proposé d’offrir gratuitement une stèle à la famille d’une fillette de 9 ans, Chloé, violée et retrouvée morte près de Calais. Les articles de presse ornaient sa boutique et nombreux ont été attirés par son entreprise suite à cet élan de générosité. Mais plusieurs mois plus tard, la famille de la petite fille n’avait toujours pas reçu la stèle et entre 2015 et 2016, plus de 40 familles ont contracté et payé les services de cette maison sans jamais recevoir les marbres funéraires. Le préjudice serait de plusieurs dizaines de milliers d’euros.

10 mois avec sursis

Pour justifier les retards, l’ex-gérant rejette la faute sur son fournisseur qui ne lui fournirait pas les pierres, selon la Voix du Nord. Au tribunal de Boulogne-sur-Mer, il s’est dit “acculé par les dettes” et a plaidé son “incompétence en comptabilité”, selon des propos rapportés par le quotidien régional.

Si le procureur a requis 10 mois ferme contre le prévenu, la cour a décidé de lui donner seulement 10 mois avec sursis mais l’a interdit de gérer une entreprise pendant quatre ans et sommé d’indemniser les victimes à hauteur de 30 000 euros.

VIDÉO - Martinique: les pompes funèbres débordées avec le Covid-19

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles