"Exécution politique", "système judiciaire macronien"... Comment Mélenchon se défend dans les médias avant son procès

franceinfo

La meilleure défense, c'est l'attaque. Un dicton qui sert de ligne de conduite à Jean-Luc Mélenchon avant son procès, jeudi 19 septembre, devant le tribunal correctionnel de Bobigny. Le président du groupe La France insoumise (LFI) à l'Assemblée nationale est poursuivi pour "actes d'intimidation envers l'autorité judiciaire, rébellion et provocation" près d'un an après les incidents survenus lors de la perquisition de son mouvement, en octobre 2018.

Avant de comparaître devant la justice, le député LFI des Bouches-du-Rhône se démultiplie. Il a donné le 12 septembre une conférence de presse à la maison de l'Amérique latine, à Paris, au retour de son voyage dans ce continent. Il accorde le 15 septembre une longue interview au Journal du dimanche, et il publie, jeudi 19 septembre, un livre intitulé Et ainsi de suite (éd. Plon). Franceinfo passe en revue ses arguments.

Il décrit son procès comme une "exécution politique"

Dans le Le journal du dimanche daté du 15 septembre, Jean-Luc Mélenchon développe la thèse du "procès politique" qu'il martèle depuis le début. A la question : "Comment vous préparez-vous au procès ?", il répond : "C'est une bataille politique. On a vu les fuites organisées des pièces de l'instruction dans la presse, trois (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi