Exécution décriée aux États-Unis : un cocktail létal douloureux utilisé en Oklahoma

John Grant "a commencé à convulser peu après l'injection du premier produit" a déclaré un journaliste de l'agence américaine AP, Sean Murphy, qui a assisté à la scène. Selon lui, il a convulsé une vingtaine de fois et a vomi à plusieurs reprises avant de s'éteindre.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles