L'émouvante reprise de France Gall par des enfants en hommage aux victimes du terrorisme

TERRORISME - “Y’a comme un goût amer en nous/ Comme un goût de poussière dans tout/ Et la colère qui nous suit partout...” Écrites et composées par Michel Berger et interprétées par la chanteuse France Gall en 1987, les paroles d’”Évidemment” ont été reprises ce mercredi 11 mars par un chœur d’enfants de la Maîtrise populaire de l’Opéra-comique sur l’esplanade du Trocadéro,  à l’occasion de la première journée nationale en hommage aux victimes du terrorisme

La date du 11 mars fait référence à l’attentat commis à la gare d’Atocha à Madrid en 2004. 191 personnes avaient été tuées. Cette journée d’hommage se veut européenne et internationale sous le serment “Unis dans l’épreuve, unis dans la mémoire” comme l’indique l’Élysée sur son site pour décrire l’évènement.

Après une lecture d’extraits de la Déclaration universelle des droits de l’homme par deux sociétaires de la Comédie française et une interprétation d’“Ode à l’amour” par l’artiste Abd al Malik, la Maîtrise populaire de l’Opéra-comique  située à Paris a proposé une reprise à plusieurs voix du mythique ”Évidemment”. 

L’anecdote raconte que France Gall avait dû s’y reprendre de nombreuses fois pour enregistrer ce morceau tant les paroles la touchaient. Ce mercredi, les enfants sont parvenus à une interprétation sans faute, tout en transmettant beaucoup d’émotion. 

À voir également sur Le HuffpostLes musiciens de l’Opéra de Paris donnent un concert en soutien à la manifestation des avocats

Retrouvez cet article sur le Huffington Post