Event Horizon Telescope : le trou noir M87* possède-t-il des « charges électriques» exotiques ?

·2 min de lecture

Au début des années 2000, l’espoir était grand non seulement de découvrir des particules de matière noire avec le LHC mais peut-être aussi de percer les secrets de l’écume de l’espace-temps en créant des trous noirs quantiques avec ce mythique accélérateur de protons du Cern. Hélas, aucun de ces espoirs ne s’est encore concrétisé et on peut même dire que la physique des particules a subi une douche froide malgré la découverte du boson de Brout-Englert-Higgs.

Toutefois, la fin des années 2010 a vu non seulement la confirmation de l’existence des ondes gravitationnelles et la corroboration de la théorie des trous noirs via l’étude de ces ondes mais aussi l’obtention de la première image d’un trou noir, en l’occurrence supermassif, avec l’ombre de son horizon des événements grâce aux membres de la collaboration Event Horizon Telescope (EHT). Or, il apparaît comme tout à fait possible que ces deux révolutions observationnelles dans le domaine de la physique des trous noirs nous fournissent enfin des preuves de l’existence de la matière noire ou d’effets de gravitation quantique.


Une présentation du succès de l'Event Horizon Telescope qui vient de livrer la première image d'un trou noir, celle de celui qui est supermassif et qui se trouve au cœur de la galaxie elliptique M87 à environ 53 millions d'années-lumière de la Voie lactée. Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle blanc en bas à droite. Les sous-titres en anglais devraient alors apparaître. Cliquez ensuite sur l'écrou à droite du rectangle, puis sur « Sous-titres » et enfin sur « Traduire automatiquement ». Choisissez « Français ». © Perimeter Institute for Theoretical Physics

Des trous noirs bien visibles

Malheureusement, ni Stephen Hawking et ni John Wheeler n’étaient plus là pour assister à l’évènement. En revanche, d’autres pionniers de l’âge d’or de la théorie des trous noirs au cours des années 1960-1970,  Kip Thorne et Roger Penrose, tout deux devenus ces dernières...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles