Evelyne Dhéliat explique pourquoi la météo du mercredi est primordiale pour le tourisme

·1 min de lecture

Grâce à l'amélioration des prédictions météo, Evelyne Dhéliat et ses confrères et consœurs donnent désormais dès le mercredi les tendances pour le week-end à venir. Un progrès qui a pris une importance centrale pour le tourisme et particulièrement le secteur de l'hôtellerie, avec parfois quelques déconvenues personnelles croustillantes, comme l'explique Evelyne Dhéliat au micro d'Anne Roumanoff dans l'émission Ça fait du bien.

>> Retrouvez toutes les émissions d'Anne Roumanoff de 11h à 12h30 sur Europe 1 en replay et en podcast ici

"Après ma météo, le téléphone sonne"

"Je m'aperçois de l'importance de la météo pour les téléspectateurs. Et c'est pire que juste de 7 à 77 ans", s'amuse Evelyne Dhéliat. "C'est important pour les gamins, pour les mamans qui se demandent comment elles vont habiller les enfants le lendemain, pour prévoir ce qu'on va faire le week-end."

Mais c'est le secteur du tourisme qui est le plus suspendu aux lèvres de la présentatrice météo. "Je discute souvent avec les hôteliers. Malheureusement c'est un peu compliqué en ce moment pour eux", regrette-t-elle. "Mais en province, ils me disent que le mercredi, après ma météo, le téléphone sonne. Et en fonction de ce que je prévois pour le week-end, ils ont soit des désistements, soit au contraire des réservations."

Du courrier d'hôteliers mécontents

Et cette dépendance à la météo crée parfois quelques frictions. Comme lorsqu'Evelyne Dhéliat a reçu une lettre d'un hôtelier de la Côte d'Azur très mécontent.&nb...


Lire la suite sur Europe1