Pour Evan Rachel Wood, le titre de Kanye West avec Marilyn Manson est "une gifle en plein visage"

·2 min de lecture

L'actrice, qui accuse Marilyn Manson de violences sexuelles, lui a adressé un doigt d'honneur, lors d'une prestation scénique.

Jeudi soir, lors de la troisième écoute publique de son album Donda à Chicago, Kanye West a invité le chanteur Marilyn Manson sur scène. L'actrice Evan Rachel Wood, qui accuse ce dernier de violences sexuelles, a réagi ce week-end lors d'un concert qu'elle donnait à Hollywood. La star de Westworld a ainsi adressé un doigt d'honneur à son ancien compagnon, sous les applaudissements du public. 

La séquence a été publiée par Evan Rachel Wood sur Instagram. "J'ai attendu, mais cette occasion me semble appropriée", déclare-t-elle au micro avant d'entonner le titre You Get What You Give du groupe New Radicals. Le nom de Marilyn Manson est mentionné dans le texte; l'actrice a levé son majeur au moment de le prononcer. Elle précise son ressenti dans la légende qui accompagne la vidéo:

"Pour les autres survivantes qui se sont pris une gifle en plein visage cette semaine. Je vous aime. N'abandonnez pas."

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Controverse relancée par Kanye West

Kanye West a suscité de nombreuses réactions négatives jeudi, lors de la troisième listening party de son nouvel album, en conviant le rappeur DaBaby et Marilyn Manson sur scène. le premier a tenu des propos homophobes et sérophobes lors d'un concert au début de l'été, et le second fait l'objet de plusieurs accusations de harcèlement et de viol. Les deux artistes posent leur voix sur l'un des morceaux du disque, Jail pt. 2

Evan Rachel Wood a partagé la vie de Marilyn Manson entre 2007 et 2010. En 2018, l'actrice avait témoigné devant la Commission des affaires judiciaires de la Chambre des représentants, évoquant son long calvaire de victime d'abus psychologiques et physiques. Elle a révélé en février dernier que ces accusations visaient Brian Warner, le vrai nom de Marilyn Manson. Au même moment, plusieurs femmes ont publié sur les réseaux sociaux des accusations similaires à l'encontre du chanteur, qui nie et avoque des "relations consenties". La police de Los Angeles a ouvert une enquête

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles